Tonnent, les canons de la Justice
Allumés par vos milices
Pour le bien de nos personnes
Toutes les cloches de nos églises
Souillées par vos convoitises
Mais que le ciel me pardonne
Qu'on ordonne, que l'on condamne
Je ne rendrai pas les armes.

Inquisiteurs, citoyens
Je ne vous dois rien
Je suis un libre-penseur
Un trublion, un emmerdeur
Messieurs les juges les procureurs
Non, je n'ai cure de vos assises
Je suis assis sur votre Honneur
Et vos valeurs que je méprise

Dans le flot de vos censures
Ma vie reste une aventure
Où je n'en fais qu'à ma guise
Si ma folie n'est permise
Elle n'en est que exquise

Inquisiteurs citoyens
Gardiens dociles du bien commun
Sortir de vos droits chemins
Me fait tant de bien
Je suis un libre-penseur
Un trublion, un emmerdeur
Messieurs les juges les procureurs
Non, je n'ai cure de vos assises
Je suis assis sur votre Honneur
Et vos valeurs que je méprise

Je suis un libre-penseur
Un trublion, un emmerdeur
Messieurs les juges les procureurs
Non, je n'ai cure de vos assises
Je suis assis sur votre Honneur
Et vos valeurs que je méprise

Vídeo incorreto?