Restez toujours à l'heure, ne ratez pas le 20 heures.
Au menu viande saignante dans le téléviseur. Pas d'erreur.
Un peu comme un remake de Rambo 2 en live et en couleurs.
A la différence près qu'aucun des Croates n'est acteur.
La guerre à domicile, la peur et la famine.
La terre en ce moment n'a pas vraiment bonne mine.
Son état de santé se dégrade et me mine, j'imagine.
Bien pire que tu ne l'imagines.
Bing bang abattu sous les balles d'un gang.
A l'âge où d'autres jouent innocement à se tirer la langue.
Paradoxal, pourtant apparemment normal.
Dans un monde moderne qui petit à petit perds les pédales.
Perd toute notion de ce qui doit rester vital.
Voilà le mal, tout se décale,
Écrit en noir sur blanc dans le journal.
De plus en plus apocalyptique
Ma vision n'en reste pas moins réaliste et logique,
Non utopique, typique de quelqu'un qui après le tic
Automatique de ne plus faire confiance à leur éthique politique.
Trop de micmac, trop de mimiques, du genre ya plus de fric,
Mais on envoie l'armée dans le Golfe Persique,
On nous prends pour des bêtes,
Des bancals de la tête, ou quoi?
Analphabete, c'est pas du tout mon cas, moi
J'ouvre les yeux, la télé, le journal, et je vois
Que chacun joue pour soi, et que plus rien ne va.

Plus rien ne va.
Non croyez-moi, plus rien ne va.

Chacun parcourt le monde, grace au satellite,
Et regarde la misère par le carré magique,
Mais qui s'implique, qui réplique.
Que font les politiques, quand l'enjeu n'est pas le fric.
Pas grand chose, voilà le hic!
Ah! Je vois, on ne se déplace pas pour n'importe quoi, c'est ça?
Exact, il faut du bruit de l'impact, tactique technique médiatique.
Visant à tromper l'opinion publique
À grands coups de discours démagogiques.
Alors que voulez-vous que je fisse, face à ces fils.
A force de crier, j'ai l'impression de pisser dans un violon.
D'essayer de détruire un mur de béton, c'est embetant.
Celui de l'incompréhension intense et totale.
Harassante quand on la vit mal.
Sans importance pour ceux, qui sont a l'abri des balles
He ouais, mais l'homme est ainsi fait, fait de failles.
L'humain manque d'humanité,
Oua oua why?
Parce que la haine a pris le pas sur l'amour.
Parce qu'à l'acte on préfère les discours.
Parce que personne n'entend les appels au secours, fuck em' all.
Sans détour, sans détour, car jour après jour,
De la planète s'égrène le compte à rebours.
Et pourtant ce ne sont pas les témoins qui manquent,
Mais plutôt des paires de couilles à tous ceux qui se planquent.
Et et, planquent à la banque, de quoi s'acheter une armée de tanks.
Multiplient les volte-face et nous prennent pour des branques.
Et après ça vous esperez nous faire suivre les lois.
Car quand on suit l'exmple, vous trouvez que plus rien ne va

Plus rien ne va.
Non croyez-moi, plus rien ne va

Vídeo incorreto?