Cette voix brisée par l'alcoolLa cigarette et les nuits follesCette voix fêlée de fuméeToute angoissée presque étrangléeCette voix pleine de blessuresDe peine d'amour et d'aventuresCette voix remplie d'amertumeDe complaintes et d'infortunesCette voix que j'aiCette voix je vous la donneC'est tout ce que j'aiCette voix qui crie au mois de maiQu'on ne sais plus comment aimerCette voix de bête blesséeQui n'en finit plus de pleurerCette voix rouge comme une forgeQui de ses flammes brûle ma gorgeCette voix d'animal sauvageQui voudrait fuir loin de sa cageCette voix que j'aiCette voix je vous la donneC'est tout ce que j'aiCette voix usée par l'inquiétudeEt par la trop longue solitudeCette voix marquée par la colèreEt les blasphèmes de la misèreCette voix qui se meurt de soifÀ bout de justice et de joieCette voix comme une espéranceEntre le nord et la souffranceCette voix que j'aiCette voix je vous la donneC'est tout ce que j'aiC'est tout ce que j'ai

Vídeo incorreto?